Zoom métier : l’affréteur

Un réseau national et international
17 février 2021
Être conducteur routier en ces temps de Covid19
4 mars 2021

Zoom métier : l’affréteur

L’affréteur joue le rôle d’’intermédiaire entre des clients qui ont des marchandises à expédier et les transporteurs. Technicien de l’organisation des transports, il a pour principale mission de rechercher la solution la plus optimale pour son client. Qu’il s’agisse de transport de produits ou de voyageurs, à échelle national ou international, l’affréteur trouve la combinaison du meilleur rapport qualité/prix et du respect des délais impartis.

Pour ce faire, il choisit les moyens de transport les plus appropriés (routier, ferroviaire, maritime, fluvial ou aérien) ainsi que les sous-traitants qui assureront la prestation de transport. Il négocie ensuite les prix avant d’établir le contrat et tous les autres documents nécessaires à la prestation. Il s’assure ensuite du suivi de la prestation (enlèvement, livraison, litiges éventuels…) et en rend compte à son client. Actuellement, le groupe Vigneron compte 5 affréteurs.

La fonction d’affréteur inclus donc de nombreuses responsabilités qui exigent des talents d’organisation, de coordination et de flexibilité. La grande dimension humaine du métier est l’un de ses points forts, tout comme la diversité des missions et la rémunération attractive. Ces atouts permettent d’atténuer l’importante charge de travail ainsi que le rythme exigeant qui demande une grande disponibilité horaire.

Ce poste est accessible par le biais de divers niveau d’études :

– Avec un niveau Bac +2 ou +3

– Avec un Bac professionnel en logistique

– Avec un BTS en transport et prestations logistiques

– Avec un DUT en gestion logistique et transport

– Avec une licence professionnelle transport – logistique

Par ailleurs, des écoles spécialisées dans le secteur des transports proposent des formations continues délivrées par des organismes professionnels.

Pour exercer cette profession et acquérir des responsabilités, il est primordial de bien connaître le terrain. C’est pourquoi un stage dans un service d’affrètement est fortement recommandé après l’obtention du diplôme.

Grâce à l’ancienneté et l’expérience acquise, l’évolution vers le métier de chef d’exploitation et de chef d’agence est envisageable. L’affréteur a également la possibilité de devenir indépendant en créant son entreprise d’affrètement.

 

 

 

Partager